retour à la page d'accueil : Callac en-dro d'ar bajenn-digemer : Kallag

 

Attention : cette page contient 34 photographies. Veuillez attendre un peu, le temps du chargement *** Diwall : ar bajenn-mañ ez eus 34 skeudenn enni. M'ar plij, gortozit un neubeut amzer, e-keit emaint o kargan ***  Caution : There is 34 photographs in this page. Please, wait a moment, during downloading.

 

iFest-Naous

Naous raconte ... / Naous a gont ...

13.07.2008

 

Que se passe t-il ? Je n'y vois plus rien ! j'étais tranquille dans mon p'tit coin...

On me déménage et on me déguise en éléphant !

 

i

Petra 'zo degouezhet ? Ne welan netra ken ! sioul a oan e-barzh ma c'houign bian ...

Dilojet on bet, ha treuzwisket evel un olifant ! 

Des hennissements ? De la cornemuse ? De la bombarde ? 

Ou je rêve, ou il va y avoir une fête dans le coin ! 

Gourriziadennoù ? biniou bras ? bombard ? 

Pe on o hunvreal, pe 'zo (eur) gouel dre aman ! 

Clip-clap, clip-clap. 

Les voilà qui repartent déjà ...

Je vais encore me retrouver tout seul.

 

"I am a poor lonesome horse"

Klip-klap, klip-klap. 

O mont kuit int dija ...

Gant ma unan on o vont d'en em gavout adarre.

"I am a poor lonesome horse"

Mais ils sont combien ? 

Ne m'oubliez pas, les copains, je suis là, sous le voile !

 

Met pegement int ?

N'am ankoueit ket, mignoned, aman on, dindan al lienn !

 

Ca a l'air d'être des gros ... Seblant eus ar re dev a zo gante ...

Je crois les entendre maintenant dans la petite Irlande callacoise O selaou a ran breman, d'am sonj, en dro d'an Iwerzhon vian Gallag

Ils se rapprochent à nouveau par la rue de l'église ! O dont emaint en dro dre hent an iliz !

J'ai l'impression étrange de retrouver les bruits du Callac de ma jeunesse. Henvel iskis 'zo ganin adklevout trouzioù Kallag e-pad ma yaouankiz.

"Sav da benn"

C'est la voix du maître, 

tout près de moi.

"Sav da benn" !

Mouez ar mestr eo, 

e-tal ma gichen.

Mais c'est de moi que parle Madame la Maire... 

Qu'est-ce que tout ça veut dire ? 

Ac'hanta, diouzhin eman o komz Itron ar Maerez ...

 

Petra 'dalv gant toud an draou-se ?

De l'air, enfin !

Peut-être vais-je finir par savoir ce qui se passe ...

Aer, e benn ar fin !

Daoust hag hen a c'houezin ar pezh a zo o dremenn ?

 

Non mais, c'est pas possible !? C'est tout de même pas pour moi tout ce monde-là !?

Eh ben, si ! Madame la Maire  est ravie du tour que, tous, vous m'avez joué  ! 

Que la fête commence ! 

 

Damned, n'eo ket possubl !? N'eo ket 'blam da me toud an dud se !?

Geo 'ta ! Itron ar Maerezh a zo kalz a blijadur enni, 'blam d'an tol, c'hwi assamblez, ho peut c'hoariet d'in !

Gant ma aio gouel en dro ! 

 

Si c'est pour vivre ça, je veux bien que ce soit ma fête tous les jours ! M'a vije da vevan stumm se, mat eo ganin hag vije ma gouel bemdez !

C'est moi le roi de la fête. Me 'zo roue ar gouel.

Gros plan sur ma légion ...

pardon, sur mon ruban d'honneur

Gweled a-dost war ma lejion ... 

pardon, war ma seizenn enor.

Qui a le plus beau ?

Pe hini eman an hini bravan gantan ? 

 

Quelle journée ! Des émotions, en veux-tu en voilà ! Voici quelques images que je garderai dans mon album souvenir.

La force et la tendresse Krenvder ha teneridigezh

Bon pied, bon cheval ! 

Rien ne change.

Un troad mat a ra ur marc'h mat. 

Man ne chench.

Crinières Moueoù

Regards complices Kengarantez dre 

ar selloù

Apprentissage Deskoni

Clin d'œil à la tradition Serr-lagad d'ar giz ar Re-gozh

Energie et dentelles Nerzh ha dantelezh

Kervenn ha Bruno

La ronde Dans-tro

Presque quatre tonnes ... et pourtant si gracieuses

 

 

Tost da beder tonenn ... ha ken kaer koulskoude

L'écologie est l'avenir de l'Homme et du Cheval ... Lezenn an natur, dazont an Den hag ar Marc'h ...

Hommage aux éleveurs.

Les regards sont las, mais heureux.

***

Enor d'ar saverien. Ar selloù a zo skuiz, met laouen.

Fest-Naous

13 juillet 2008 - 13vt a viz Gouere 2008

Feu d'artifice final - Tan-arvest evit echuin

 

La jument et la pouliche 

 

"Il est beau comme un dieu, ce Naous, tu ne trouves pas ?"

Ar gaseg hag an ebeulez 

 

Ken brav hag eun doue, an Naous se, ne gavez ket ? 

 

 

 

Mais non, les filles !

 Malgré tous ces honneurs, je n'ai pas la grosse tête :

 je ne me prends pas pour Dieu le Père ... 

Je suis juste fier d'être, sans doute, 

votre grand-père et votre arrière-grand-père ! 

---------------

 

 

Nann, merc'hed !

 Daoust d'an toud an enorioù se, n'eo ket savet e-barzh ma benn ganin : 

n'em gemeran ket evit Doue an Tad.

Hag 'zo just loc'h ennon da vezan, sur-awalc'h,

ho tad-koz hag ho tad-kunv !

---------------

 

 

Merci à tous. Dites, on se revoit quand ? Passez me dire un p'tit bonjour de temps en temps à ma nouvelle adresse ! Signé : Votre Naous.

Retour en tête de page