Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anvioù tud

Breizh

Bretagne

 

Bro-Ouelo

Pays Goelo

Eskopti Sant Brieg

Évêché de Saint-Brieuc

 

Plouha

Ploua / Plouha / Plouc'ha

 

pajenn bet digoret e-kerzh hañv 2003 page ouverte à l'été 2003     * forum du site Marikavel : Academia Celtica dernière mise à jour 26/01/2019 10:23:22

Définition : commune de la Bretagne historique, en Goelo; Bro-Ouelou; Évêché de Saint-Brieuc.

Aujourd'hui dans la région administrative non historique dite "de Bretagne", département des Cotes d'Armor; chef-lieu de canton, sur la cote ouest de la Baie de Saint-Brieuc.. 

Superficie : 3997 ha. / 4200 ha. (selon Edit. Flohic, 1998)

Population : 3000 'communiants' vers 1780; 5215 hab. en 1860; 5229 hab. en 1878; 4296 hab. en 1970; 4310 hab. en 1985; 4347 hab. en 1990;

Armoiries; blason

Régis de Saint-Jouan : "Plouha avait été représenté en 1882 dans la décoration de la salle du Conseil Général de l'ancienne préfecture par les armes suivantes : parti, au Ier, de gueules à deux macles d'or et trois demies; au 2, d'azur à trois demis et deux besants d'or, à un chef du même. En effet la famille de Rohan (les macles), puis à partir de la fin du XVIIè siècle, celle de Melun (les besants et le chef) ont possédé le seigneurie de Plouha sous l'Ancien régime".

Éditions Flohic : "les macles sont empruntées aux armes des Rohan, les besants à celle des Melun".

Paroisse : église sous le vocable de saint Pierre.

Histoire

Le territoire de Plouha fait partie du territoire de la tribu gauloise armoricaine des Vellavii, dans la confédération ossisme. 

Il fait ensuite partie de la Civitas Ossimiorum dans le cadre de l'Empire romain.

Extrait de JC Even : Kavell ar Vro. 1987.

Dès 385, sur décision impériale dans le cadre des réorganisations territoriales menées par Maxime, le territoire des Vellavii armoricains est morcelé en deux parties :

- la moitié nord fait partie de la dotation de l'empereur Maxime à son beau-frère Conan, dans le cadre du territoire donné en charge aux Britto-romains sur les cotes de la Manche de la Civitas Ossimiorum, Conan lui même étant mis en charge du Tractus Armoricani et Nervicani, 

- la moitié sud est transférée à la Civitas Curiosolitum; dont le quartier général est désormais placé à Aleto / St Malo.

*****

Comme son nom l'indique, Plouha devient par la suite le chef-lieu d'un plebs / plou, dans le cadre de la réorganisation de la nouvelle Bretagne armoricaine.  Ce plou- comprend aussi Lanloup, en presque totalité.

"La paroisse devint Prieuré-Cure de l'abbaye de Beauport dès sa fondation vers 1202 par le comte Alain de Goelo". (cf. Gauthier-Priziac).

On ignore à quelle époque Lanloup (comprenant une partie de Lanleff) a été séparée de Plouha. Cependant, nous savons (cf. Régis de Saint-Jouan) que Lanloup est citée comme paroisse de l'évêché de dol dès 1263. On peut donc penser que cette séparation a été concomitante ou postérieure à Nominoé ou Erispoé, aux quels on attribue la réorganisation des évêchés de Bretagne armoricaine dans le cadre du nouveau royaume breton.

*****

Maires de Plouha : 1790 : LEFF; 1791 : O. SAINT-CAS; 1799 : G. LE CORNEC; 1802 : A. VIDEMENT; 1808 : M. LE BIGOT; 1815 : F. ALLAIN 1816 : B. de KERGUENECH; 1830 : C. CHAUMONT; 1837 : F. ALLAIN; 1851 : C. de COURSON; 1852 : Y. GUEZOU; 1854 : L. LE BIGOT; 1859 : G. HOUART; 

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg Ar bourg
Tumulus de la Motte Tossen-garn
Tumulus de la Ville-Neuve Tossen Kernevez
Église Saint Pierre Iliz Sant Per
Chapelle Notre Dame de Kermaria an Isquit Chapel Itron Varia an Iskit
Chapelle de Lisandré Chapel Lezandrev
Chapelle Saint Jean Chapel Sant Yann
Chapelle Sainte Eugénie Chapel Santez Eujeni
Stèle et chapelle de la Trinité Peulven ha chapel an Drinded
Chapelle Saint-Samson Chapel Sant Samzun
Chapelle Notre-Dame de Keregal Chapel Itron-Varia Keregal
Chapelle Saint Laurent Chapel Sant Laorans
Chapelle Saint-Julien Chapel Sant Juluen
Château de Lisandré Kastell Lesandrev
Manoir et chapelle de Kerdreux Maner ha chapel Kerdreuz
Manoir de Kerhardy Maner Kerhardi
Manoir de Kerjolis Maner Kerjolis
Manoir de Kernescop Maner Kerneskob
Manoir de Saint-Georges Maner Sant Jorj
Manoir de la Sauraie ***
Le village et la plage de Bréhec Keriadenn ha traezhenn Breeg-ar-Mor

i

Carte postale. Collection J. Waron. Saint Brieuc. Collection personnelle JC Even

Étymologie :

- Régis de Saint-Jouan (1990) : "Ploeza apparaît dès 1198 dans une charte de l'abbaye de Saint-Rion ... L'église de Ploeha est citée ensuite, à partir de 121202, dans les chartes de l'abbaye de Beauport. ... Son nom s'écrit Ploaza en 1259 et parfois depuis ... On trouve encore la forme Ploaha en 1428 ... Puis le nom devient Plouaha dès 1553 ... et Plouha, comme aujourd'hui, dès 1579".

- Bernard Tanguy (1992) : "Ploeaza, 1198; eccl. de Ploaha, 1202, 1206; par. de  Ploaha, 1230; Ploaza, 1259, 1267; Ploaha, vers 1330; Ploeza, 1362; Plochaha (= Ploehaha), 1364; Ploaha, Ploeha, 1428; Ploeaza, 1453; Ploaha, 1454; Plouaya, 1486; Plouaha, 1553; Plouha, 1579; en breton : Ploua".

"Ancienne paroisse bretonne primitive, en vieux-breton ploe, Plouha a pour éponyme un obscur saint breton qui porte le nom biblique d'Adam. En gallois Adda, en breton Aza, son nom est devenu, dans le cas présent par disparition du -z- intervocalique A(h)a, mais il est conservé sous sa forme originelle à Pleurtuit (Ille et Vilaine), dans le lieu-dit Saint-Adam, noté Saint-Ada en 1545".

- Éditions Flohic (1998) : "de l'ancien breton ploe, paroisse, et de Zaz, saint breton portant le nom biblique d'Adam, en gallois Adda".

- Hervé Abalain (2000) : "Ploeaza, de Aza, forme évoluée de Adam, paroisse d'Aza, homonyme d'Adam de la Bible".

- Paschale Gauthier et Michel Priziac (2001) : "Notée PLO-AHA en 1202, la localité est marquée Ploe Aza dans la charte de Beauport de 1259. On pourrait encore remarquer les écritures Ploeha et Ploaha en 1428. Faisant suite à Plouaha de 1553, Plouha apparaît en 1579 avant de  devenir aujourd'hui Ploua tant en gallo qu'en breton". 

*****

Commentaire JC Even :  le nom évoqué Zaz, chez Flohic, est-il volontaire ou s'agit-il d'une coquille ?

Personnes connues Tud brudet
Armand de COURSON de la VILLENEUVE  
Placide de COURSON de la VILLENEUVE  
Jean-Louis HAMON  

Armorial * Ardamezeg

       
    Famille Olivier   Famille Taillard  
   

seigneurs du Bourdeau, en Plouha; de la Fontaine; de Kermorin; de Kerjouan; de Launay

"d'argent à trois têtes de lévrier coupées de sable, colletée d'or, surmontées d'une quintefeuille de sable"

"en arc'hant e dri penn kadgi diframmet en sabel, gwakoliet en aour, leinet gant ur bempdiliaouenn ivez en sabel"

devise / ger ardamez : Ni trop ni trop peu

(PPC)

  seigneurs de Restolles et de Kerdaniel, en Plouagat; de la Grandville en Bringolo; de Liezandré, de Kerflec'h et de Kertanguy; en Plouha; de Coatévez, en Milizac; de Kerguily, de la Villegoury, de Kerlého, de Lanneguer, de Kerigonan, de Quiliguen, de Kergoal, de Kerizil, en Daoulas; de Keran, de Kerllio.

"d'hermines à cinq fusées de gueules, accolées et rangées en bande"

"en erminoù, e bemp gwerzhidenn en gwad, kenstaget ha sourinet"

devise / ger-ardamez : "Anteque brar que doublât / plutôt rompre que plier / kentoc'h terriñ eget plegañ"

références et montres de 1454 à 1543

(PPC)

 

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

Communes du canton de Plouha Parrezioù kanton Plouha
Lanleff  
Lanloup  
Pléhédel  
Plouha  
Pludual  

Sources :

- OGEE : Dictionnaire de Bretagne, vers 1780;

* MMs MARTEVILLE et VARIN, continuateurs et correcteurs d'Ogée, 1843.

- Anonyme : Dictionnaire des communes des Côtes du Nord. 1860.

- Adolphe JOANNE : Département des Cotes du nord. 1878.

- René COUFFON : Recherche sur les églises primitives. Sté d'Émulation des Cotes du Nord. 1945-1946)

- Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire des communes de France. 1970.

- Roparz HEMON : Nouveau dictionnaire Breton-Français. 1973.

- Michel de la TORRE : Cotes du Nord; l'art et la nature de ses 371 communes. 1985.

- Bernard TANGUY : Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses des Cotes d'Armor. Chasse-Marée - Ar Men. 1992.

- Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes des Cotes d'Armor. 1998.

- Hervé ABALAIN : Les noms de lieux bretons. Universels Gisserot. 2000.

- Paschale GAUTHIER & Michel PRIZIAC : Les toponymes et le patrimoine, mémoires de Plouha. Patrimoines buissonniers. 2001.

- Alain DAG'NAUD : Guide des lieux insolites et secrets de Bretagne. Universels Gisserot. 2002.

Liens électroniques des sites Internet traitant de Plouha :

* lien communal : 

Autres sites : 

Paroisse de Plouha : http://paroisse.plouha.chez.tiscali.fr

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* Autres pages de l'encyclopédie Marikavel.org pouvant être liées à la présente :

http://marikavel.org/heraldique/bretagne-familles/accueil.htm

http://marikavel.org/broceliande/broceliande.htm

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* sauf indication contraire, l'ensemble des blasons figurant sur cette page ont été dessinés pat J.C Even, sur bases de GenHerald 5.

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

Retour en tête de page