Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

Bro-Dreger

Trégor

Plougonver

pajenn bet digoret e 2003 page ouverte en 2003

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

dernière intervention 25/08/2016 20:56:11

Définition : commune de la Bretagne historique, en Trégor / Bro-Dreger

Aujourd'hui dans la région économique dite "de Bretagne", département des Côtes d'Armor, arrondissement de Guingamp; canton de Belle-Isle-en-Terre, sur le Guer.

Superficie : 3570 ha.

Population : 3200 'communiants' vers 1780; 4010 hab. vers 1860 (y compris Chapelle-Neuve); 2669 hab. en 1878; 2669 hab. en 1878; 2651 hab. en 1881-1886; 2636 hab. en 1890; 1374 hab. en 1968; 1155 hab. en 1978; 998 hab. en 1982; 878 hab. en 1990; 768 hab. en 1999; 

Armoiries / Logo :

Paroisse : L'église est sous le vocable de Saint Pierre. Le pardon est dédié à Saint Germain d'Auxerre.

Histoire :

 

La commune de Plougonver se trouve sur la grande route gallo-romaine de Vorgium / Carhaix à Plougrescant.

A l'époque de l'indépendance gauloise, puis durant l'empire romain, ce territoire fait partie de la cité des Ossismes, dont la capitale est Vorgium / Carhaix, située au centre géographique de la cité. 

De façon plus précise, le territoire de Plougonver se trouve en Pagus Tricurius > Bro Dreger / Trégor. 

Il fait partie de la dotation faite par l'empereur Maxime (Magnus Clemens Maximus Augustus) / Maxen Wledig, à son beau-frère, le Britto-romain Conan (Mériadec), vers 385. Il fait donc ainsi partie du premier 'royaume' breton de Bretagne armoricaine. 

Le territoire de Plougonver a constitué une paroisse bretonne primitive, un plou, englobant aussi : La-Chapelle-Neuve, Loc-Envel, et la partie sud de Belle-Isle-en-Terre.

Ce territoire a été diminué de celui de Loc-Envel à une date antérieure à la Révolution française, puis de celui de La Chapelle Neuve par ordonnance du 27 juin 1873.

Extrait de la carte établie par Mouez ar Vro / Alain le Diuzet 1960

Le gros point rouge : Vorgium / Carhaix; 

le petit point rouge : Plougonver; 

le point mauve (en haut) : Tréguier.; surligné en vert : le Menez-Bré

------------

Maires de Plougonver, MMs : LE BON; LE GUILLOU; QUENEC'HDU; GRIMAULT; COLIN; LE HOUEROU; L-M LE GUILLOU; LE BOUETTE; LE GAC; ...

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes (blanches) ont des liens actifs

La mairie Ar maeri
Église saint Pierre

M.H 20.01.1926

Iiz sant Per
Chapelle saint Tugdual Chapel sant Tual
Château de Cludon  
Château de Kermeno  
Manoir et oratoire de Kergaër Manet ha chapelig Kergaer 
Voie romaine de Carhaix à Tréguier / Plougrescant Hent roman eus Karaez da Landreger ha Plougouskant
Croix de Kerigonan  
Croix de Guernavalou  
Douar Didoull Douar Didoull

Étymologie

* Bernard Tanguy (1992) : "Eccl. de Ploegom(er), vers 1330; Ploegonv(er), fin XIVè siècle; Ploegonmeur, 1427; Ploegommer, 1455; Ploegonmeur, 1481; Ploegomeur, 1585; Plouegonveur, XVIè siècle. En breton : Plougonveur".

* Editions Flohic (1998) : "du breton plou, paroisse, et probablement du nom d'un compagnon de saint Téliau, Conmor ou Konveur".

* Hervé Abalain (2000) : "Plougonmeur en 1427; la paroisse de Conveur".

* Daniel Delattre (2004) : "Ploegonv au XIVè; Ploegonmeur au XVè; Plouegonveur, au XVIè". 

Explication étymologique : du celtique * cuno- = prince, et -maros = grand, important. 

On ignore l'identité réelle du personnage éponyme de Plougonver, et toute proposition d'identification reste pour l'instant aléatoire et abusive. Tout au plus peut faire remarquer, comme Bernard Tanguy, que ce nom a été porté par plusieurs personnes, dont Cynmur, un saint gallois compagnon de Saint Téliau, et Conomor, prince tyran du Poher. Rien ne prouve non plus, contrairement à ce qu'on pourrait prétendre, que ce Conomor soit l'éponyme de Plougonver. 

Personnages connus Tud anavezhet
Jean de KERGORLAY

seigneur de Cludon

d'or vairé de gueules

Yann KERGORLE

aotrou a Gludon

aour feured a ruz

 Jean-François HUON

 avocat, conseiller général, député.

Plougonver, 21.06.1821 / Paris, 18.06.1879

Yann-Fanch HUON

 alvokad, kuzulier jerenal, kannad.

Plougonver, 21.06.1821 / Paris, 18.06.1879

Yves QUEROU

barde breton

Lescastel, 27.06.1873 / *** ?

Erwan KEROU

barzh

Lesastell, 27.06.1873 / *** ?

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

Communes du canton de Belle-Isle-en-Terre Parrezioù kanton Benac'h
Belle-Isle-en-Terre Benac'h
La Chapelle-Neuve Ar Chapel Nevez
Gurunhuel Gurunuhel
Loc-Envel Lok-Envel
Louargat Louergad
Plougonver Plougonver
Tréglamus Treglanviz

Communes limitrophes de Plougonver Parrezioù tro war dro Plougonver
Loc-Envel Belle-Isle-en-Terre Louargat Gurunhuel Pont-Melvez Bulat-Pestivien Callac Chapelle-Neuve Loguivy-Plougras

Perles d'inculture :

- citation dans : Le patrimoine des communes des Côtes-d'Armor, p 70 :  

" Au Vè siècle, cet évêque (St Germain d'Auxerre) prend une part active à l'évangélisation de l'Angleterre, soutient la résistance des Bretons contre les Angles et les Saxons, ...

Réponse JC Even : le problème est qu'à cette époque, ce pays ne s'appelait pas Angleterre, mais Brittania > Bretagne, et que Saint Germain était opposé à l'union entre les Britto-romains, chrétiens, et les Anglo-Saxons, païens germaniques.

Dire que Saint Germain l'Auxerrois a évangélisé l'Angleterre, c'est un peu comme si on disait que Jules César a conquis la France et donc que Vercingétorix était un Français, ou que le Roi Arthur a défendu l'Angleterre ... contre les Anglo-Saxons ! (cela a été dit dans un film de type épopée médiévale des années 1960 !).

Sources

* OGEE : Dictionnaire de Bretagne; 1780; 

* MARTEVILLE et VARIN : continuateurs et correcteurs d'Ogée. 1843.

* Anonyme : Dictionnaire des communes des Côtes du Nord. vers 1860.

* Adolphe JOANNE : Département des Côtes du Nord. Hachette. 1878.

* Adolphe JOANNE : Dictionnaire des communes du Département des Côtes du Nord. Hachette. 1886.

* René COUFFON : Recherche sur les églises primitives. Bulletins et Mémoires de la Société d'Émulation des Côtes du Nord. 1945-1946

* J. RIGAUD : Géographie historique des Côtes du Nord. 1890. Réédition La Tour Gile. 1995.

* Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire des communes de France. 1970.

* Michel de la TORRE : Guide de l'art et de la nature. Côtes du Nord. Berger-Levrault éditeur. 1978.

* Michel de la TORRE : Guide de l'art et de la nature. Côtes du Nord. Nathan. 1985.

* Régis de SAINT-JOUAN : Dictionnaire des communes . Département des Côtes d'Armor. Éléments d'histoire et d'archéologie. Conseil Général des Côtes d'Armor. Saint-Brieuc. 1990.

* Bernard TANGUY : Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses des Côtes-d'Armor. 1992

* Hervé Abalain : Les noms de lieux bretons. Universels Gisserot. 2000.

* Daniel DELATTRE : Les Côtes d'Armor; les 372 communes. Éditions Delattre. 2004.

Liens électroniques des sites Internet traitant de Plougonver 

* lien communal : http://www.plougonver.com/

* autres liens Internet :

http://www.communes.com/bretagne/cotes-d-armor/plougonver_22810/

http://village-ville.fr/plougonver.html

http://plougonver.free.fr/

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

en dro d'ar penn kentan / retour en tête / back to the top